MUSIQ’-LUDIQ’ : FORMATION MUSICALE MONTESSORIENNE CP

IMG_0097

Développer ses perceptions pour ressentir et comprendre la musique : initiation au langage musical et au solfège, éveil de l’oreille et de la main, chant, découverte des claviers, pratique d’instruments à percussion, apprendre à écouter la musique …

Un enseignement sensoriel dans lequel l’enfant est actif et apprend en produisant de la musique, une approche pédagogique qui correspond aux préconisations des dernières découvertes en matière de neurosciences (voir l’interview de la pédiatre Catherine Guegen : https://youtu.be/Fo8nakP6p7c).

Une bonne préparation (qui a fait ses preuves depuis 14 ans, comme en témoignent les professeurs d’instrument avec lesquels travaillent nos ex-élèves) vers une formation musicale traditionnelle et vers l’étude d’un instrument.

Une dictée musicale sous forme de loto

Etre musicien avant d’être instrumentiste

Devenir musicien, ça ne signifie pas nécessairement commencer par l’étude d’une technique instrumentale, encore moins par le « déchiffrage » d’un code qui ne représente rien pour l’enfant : ce qui est fondamental, et si plaisant, c’est d’apprendre le langage musical, le ressentir et le vivre dans son corps, développer son oreille et son sens du rythme, reconnaître les sons que l’on est capable de chanter pour ensuite pouvoir les écrire.

IMG_0084

Les derniers travaux dans le domaine des neurosciences appuient cette démarche, qui prend en compte la maîtrise du corps (dans le sens du raffinement de sa motricité et de ses sensations), respecte les temps de concentration de l’enfant, et approche la partie théorique à partir d’une véritable exploration sensorielle. Comme ils le disent, on « travaille dans le sens du cerveau » et non pas contre lui.

Ce groupe propose d’approfondir les jeux musicaux (qui nous permettent d’explorer par le jeu chaque paramètre musical séparément). Ainsi nous apprendrons à ressentir, distinguer, nommer et placer les différentes hauteurs de son, nous jouerons autour des durées des notes, travaillerons l’intensité des sons, et nous initierons aux mécanismes de la lecture et de l’écriture musicale.

 IMG_0103Ecouter – reconnaître – reconstruire – écrire une suite de sons

Ludique, mais sérieux

Notre pédagogie met l’accent sur la sensorialité pour permettre à chacun , à l’intérieur  du groupe, de développer ses qualités musicales personnelles.

Nous aimons appeler cette activité « Musiq’-Ludiq' » parce qu’en plus de proposer aux enfants une façon de travailler qui les intéresse et leur parle, nous n’oublions pas, dans cette heure que l’on partage avec les enfants, le chant, la danse, l’imaginaire, l’aspect poétique et expressif de la musique.

Cet apprentissage prépare l’enfant à aborder ensuite, s’il le souhaite, le solfège traditionnel et la technique instrumentale, qui lui paraîtront moins rébarbatifs, puisqu’ils exprimeront un langage familier (comme lors de l’apprentissage de la lecture au CP). Les professeurs d’instruments de nos ex-élèves avec lesquels nous sommes en contact témoignent d ’une grande capacité de ces enfants à apprendre vite et avec plaisir aussi bien le solfège que la pratique musicale.

1 réflexion au sujet de “MUSIQ’-LUDIQ’ : FORMATION MUSICALE MONTESSORIENNE CP”

  1. Très beau texte, notamment sur le rapport entre le ressenti et l’écrit.
    Olivier Gamet, directeur du conservatoire de Chelles

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s